L'Ukraine

Le principal intérêt d'arriver en voiture par la frontière Ouest est de pouvoir silloner les routes mal entretenues, recouvertes de cailloux de calibre "poing américain" qui menacent à tout instant de vous forcer à abandonner la course par crevaison.

Vous vous retrouveriez alors sur le bas-côté, en plein soleil, essayant tant bien que mal de changer une roue, fouetté par la poussière soulevée par les camions tout droit sortis de l'ère communiste, presque déterrés, vu leur état.

Cependant, cela vous donnera l'occasion de découvrir la véritable Ukraine et non celle des cartes postales.

Ravagés par la misère, les abord d'Odessa vous donneront un sentiment de malaise couplé à un étouffement, tant la cirulation est tumultueuse, dense et oppressante.

Odessa tranche avec ce décor déroutant, irréductible "perle de la mer noire" épargnée par la misère environnante.

Véritable station balnéaire prisée des russes et des fêtards venus de toute l'Europe, Odessa sait rayonner par son architecture nette et colorée, et ses attractions (pas forcément touristiques) qui éviteront à l'ennui de pointer le bout de son museau.

Si vous choisissez la formule "sans filet", vous serez plongé dans une totale immersion, vous faisant oublier l'occident, le temps d'une nuit rythmée par le folklore locale.

Aveuglé par les néons nocturnes puis plongé dans l'obscurité la plus totale des rues mal éclairées, ce contraste de développement dans certains quartiers vous procurera peut-être le plaisir de vous faire arrêter en pleine nuit par des policiers ne parlant ni français, ni anglais, mais seulement le russe alcoolisé.

Si vous sortez vainqueur de cette confrontation enrichissante, il ne vous restera plus qu'à regagner votre hotel, et rapidement votre terre natale, empli d'adrénaline.


Informations Pratiques

Conseils aux voyageurs